Volvo conçoit le futur

Volvo introduit son concept-car du futur par ces mots: “Imaginez. Vous avez rendez-vous au petit matin dans une autre région. Pour vous y rendre, deux options s’offrent à vous: prendre l’avion à l’aéroport local, ou opter pour une solution de mobilité tout électrique et 100 % autonome vous permettant de rallier directement votre point de rendez-vous ” . C’est dire que Volvo met le futur à notre porte,  pour le moins, en tout cas, à  celle de notre imaginaire.    Paradoxalement en effet,  plus notre capacité à nous déplacer s’est affirmée, plus les contraintes liées à celle-ci se sont développées.

La notion d’efficience, que cela soit dans le cadre de sa vie professionnelle ou personnelle, est dorénavant marquée par le sceau du bien-être. Ce qui qui revient à considérer, peu ou prou, qu’en toutes circonstances nous devons garder le contrôle de la situation, et savoir gérer nos énergies de façon à nous déplacer sans que cela puise obérer notre capacité d’action,  une fois arrivés à bon port.

C’est en tout cas ce que la firme Volvo a conclu, car celle-ci a toujours bâti son image et sa réputation sur l’attention apportée aux conditions de sécurité. Aujourd’hui la marque propose d’une part des améliorations sur la sécurité au travers de nombreuses aides à la conduite,  et d’autre part  des solutions d’avant-garde en matière de  confort. Sécurité, confort, prévention, efficience sont en quelque sorte les mots ambassadeurs de la marque.

La réflexion et l’ action de Volvo, telles que présentées dans la dernière conférence de presse à Göteborg,   confirment bien que Volvo souhaite se développer dans la direction d’une sphère de protection, tout en gardant à l’esprit les valeurs d’équilibre et de design.      

Lors de cette conférence de presse, diffusée en live sur le site media de Volvo, et intitulée “Volvo Car Moment”, les intervenants furent Håkan Samuelsson, président et chef de la direction Volvo Car Group,,  Henrik Green, vice-président principal du département Recherche et développement,  Malin Ekholm,  vice-président du Centre de sécurité, Dre Lotta Jakobsson , Jan Ivarsson,  Trent Victor, spécialisés en électronique des véhicules. Ils présentèrent  “l’état de l’art” de Volvo  en matière de sécurité. Au travers des différentes vidéos et des réactions des conducteurs et conductrices invités, apparaissent bien les moyens mis en oeuvre afin  de réduire et , pourquoi pas,  obtenir les  objectifs de “zéro blessure grave” et “zéro mort ” ,  un projet de la marque qui s’appelle ” notre Vision 2020″.

L’objectif est d’analyser de vraies solutions afin de résoudre les vrais problèmes survenant sur les routes aujourd’hui : les excès de vitesse, la conduite avec des facultés affaiblies et la distraction.

Dans ce tour d’horizon sur la  stratégie de renouveau du constructeur suédois Volvo ( propriété du groupe automobile chinois Geely), il ne faut pas omettre l’investissement sur l’électrique. En annonçant en début d’année sa première voiture électrique destinée au grand public, sous le badge de sa marque sportive et (strictement) électrifiée, la Polestar 2, Volvo tient peut-être là la première concurrente  réellement de taille à affronter une certaine Tesla Model 3.

Volvo développe donc une action à la fois à court terme pour améliorer la sécurité,  et une action à moyen terme avec la Polestar, sans perdre de vue le long terme avec le projet 360 C, une voiture totalement autonome.

Jean Cousin