Honda Civic

Views:
4

Apparue en 1972, la Honda Civic  en est aujourd’hui à la neuvième génération, et la Honda civic Tourer a bénéficié d’un restyling en 2015. Versus culture, si l’on se base sur son ethnologie latine qui la relie a des vertus citoyennes  son nom la consacre donc dans des valeurs qui vont au-delà des valeurs mécaniques. Voiture urbaine donc, mais peut-être un peu plus…Nous avons donc décidé de la tester au-delà de cet environnement , sur autoroute et sur routes de campagne.

Tout d’abord, le travail du designer, avec l’avant caractérisé par une calandre extrêmement travaillée au niveau du design et des formes, lui donne un coté presque manga avec le  bouclier qui se prolonge en avant avec phare et ouïe d’aération, la nouvelle grille de calandre en nid d’abeille et les projecteurs entourés  par les feux de jour à LED à l’avant et feux pourvus de LED à l’arrière sont. D’autres éléments de la carrosserie  ont été travaillés afin d’affiner la ligne comme les poignées des portes arrière, partie prenante des vitres arrières.

A l’intérieur la technologie embarquée progresse de façon notable grâce à un tout nouveau système multimédia baptisé Honda Connect, basé sur Android dont les possibilités high-tech lui permettent de pouvoir se connecter par la liaison 3G de son téléphone( les liaisons internet, par contre, par sécurité, ne sont autorisées que voiture à l’arrêt)

En ce qui concerne la motorisation, le dynamique  moteur 1.6 i-DTEC de 120 ch n’a pas subi d’évolution notable, par rapport à la version précédente.
Associé à une boîte manuelle à 6 vitesses bien étagée et agréable à manier, le moteur 1.6 i-DTEC 120 ch reprend aisément même sous les 1 200 tours/min, quel que soit le rapport enclenché. La Civic n’est jamais à court de puissance et profite d’un train-avant précis et dynamique, couplé à un amortissement permettant une bonne tenue de route. Avec des sièges confortables et enveloppants, elle offre ce qui représente sans doute le meilleur compromis entre dynamisme et confort sur le marché des compactes.

Nous avons effectué différents tests de consommation sur route et autoroute, car l’ objectif principal de cet article était d’avoir une idée précise dans le cadre d’un essai réalisé dans des conditions que l’on pourrait qualifier de quotidiennes ou d’usuelles, et de comparer nos chiffres avec les chiffres officiels. Les données fournies à titre indicatif méritent en effet d’être analysées, compte-tenu des débats actuels pour la politique de gestion de ses moteurs par un grand constructeur allemand.
Nous avons donc pu constater que la consommation peut descendre sur l’ordinateur de bord tant en consommation instantanée qu’en moyenne pour des distances de l’ordre de quelques dizaines de kilomètres en-dessous de 4 litres. Par contre, nous sommes à 4,2 litres sur un parcoure mixte, voie rapide et circulation urbaine. Dans le cadre d’un essai combinant 20% ville, 20% route et 60 % d’autoroute, la moyenne s’établit à un niveau plus élevé, de l’ordre de 5,2 l, en ayant de bien entendu actionné la touche verte, qui permet à la gestion électronique du moteur d’enclencher le « process économie ».

La nouvelle Honda Civic re-stylée 2015 est donc bien positionnée en termes de rapport équipement/prix, grâce à un moteur 1.6 i-DTEC 120 ch plus économique à l’achat qu’un moteur 150 ch. Celui-ci suffit largement à tous les types de conduite. Agréable à mener, elle est une compacte confortable et habitable, avec un design novateur, le tout pour des tarifs stables ou en légère baisse selon les finitions, qui s’étendent, avec ce Diesel, de 23 440 à 30 360 euros.